Selon le National Weather Service, la saison des ouragans démarre le 15 mai dans la côte Pacifique et le 1 juin dans la côte Atlantique, dans à peine quelques semaines. Compte tenu des divers phénomènes météorologiques que nous avons vécus ces dernières années, y compris l'ouragan Sandy, le moment est peut-être venu de nous assurer que notre centre de données fonctionne correctement et qu'il est fin prêt pour affronter une panne de courant.

Le maillon essentiel de votre fiabilité est votre système d'alimentation sans interruption ou onduleur. Lorsque le courant est coupé, c'est l'onduleur qui alimente vos systèmes informatiques et de refroidissement jusqu'à ce que vos générateurs de secours démarrent. Dans certains cas, votre alimentation de secours peut reposer uniquement sur un onduleur pour passer à travers une panne de courant.
Ceci étant dit, vous devez vous assurer que vos onduleurs sont à la hauteur. Et d'après mes calculs, beaucoup d'entre eux ne le sont pas.

Plus de 20 millions d'onduleurs monophasés d'APC sont installés dans le monde. Beaucoup d'entre eux sont des anciens modèles et selon mes estimations, la batterie de plus d'un million de systèmes Smart-UPS doit être remplacée. Comme les batteries de voiture, les batteries des onduleurs ne sont pas éternelles. Nous vous recommandons de les remplacer tous les trois ou quatre ans, en fonction de plusieurs conditions. L'une d'entre elles est la température. Si elle est trop élevée, la batterie se videra plus rapidement.

Tous les onduleurs d'APC by Schneider Electric sont équipés d'un indicateur de faible charge de la batterie, mais souvent les systèmes se trouvent hors de notre champ de vision. Ils peuvent se trouver derrière un bureau, dans un rack ou dans une salle de serveurs où la lumière clignotante du voyant se confond avec les autres. Et trop souvent, les propriétaires de ces systèmes d'onduleurs ne savent pas que la batterie doit être remplacée.

Les utilisateurs des Smart-UPS d'APC by Schneider Electric échappent à cette règle. Plusieurs modèles sont dotés d'un écran LCD alphanumérique qui affiche des informations d'état en temps réel ainsi que des alertes lorsque la batterie faiblit.

Ces appareils disposent également d'un slot intelligent où une carte de gestion réseau APC (NMC) peut être insérée. Cette carte permet la surveillance et le contrôle à distance de l'onduleur à travers un navigateur Web ou un système de gestion compatible SNMP. Vous ou l'un de vos partenaires pourra gérer à distance vos dispositifs à partir d'un emplacement central. Une fois connecté, vous serez averti en cas de besoin, comme lorsque le cycle de vie de la batterie arrive à sa fin et vous aurez un contrôle accru sur l'utilisation de l'énergie et sur les conditions environnementales. Vous pourrez également redémarrer des dispositifs bloqués et programmer des extinctions de vos appareils connectés ou de tous vos onduleurs pendant de longues pannes de courant ou pendant les heures de fermeture.

Nous vous conseillons également de dresser un bilan périodique des changements intervenus dans votre environnement informatique depuis que vous avez installé vos onduleurs. Il y a des chances que vos besoins en puissance aient augmenté, ce qui signifie que vous avez besoin d'un onduleur plus grand, de plus de batteries ou de plus d'unités pour soutenir la charge et préserver l'autonomie désirée.

Ce bilan vous permettra également de constater que certains équipements sont devenus plus importants. Si, à présent, vous utilisez des applications et des ressources basées sur le cloud, votre équipement de réseau qui vous fournit l'accès au cloud devient tout à coup beaucoup plus important pour la productivité de votre entreprise. Pour assurer la continuité, choisissez un onduleur qui vous fournit suffisamment d'autonomie pendant une panne de courant prolongée.

Nous espérons tous que cette saison des ouragans soit douce, mais nous ne pouvons pas en être sûrs. À seulement quelques semaines du début de la saison, il est temps de regarder de près notre onduleur et de nous assurer qu'il pourra résister aux possibles inclémences que la Nature nous réserve.